Nous recherchons des passionné(e)s de cinéma, BD & littérature. Si c'est ton cas, écris-nous à monstres.sacres@yahoo.com, merci d'avance !

THE CRAMPS day by day part 17 – 1999 à 2002

 


1999

Longue interview de Lux et Ivy et photos d’une large sélection de la collection de chaussures d’Ivy dans l’édition # 3 du magazine US Girly Head. Ivy déclare notamment qu’elle mesure five foot six and a half, soit 1,69 m.

Vous l’aurez compris, 1999 n’a pas été une année de grosse actualité pour les Cramps.

Doran Shelley quitte le groupe pour former les Lords Of Altamont, notamment avec Jake Cavaliere. Il sera brièvement remplacé par Sugarpie Jones.

Traditionnelle tournée d’Halloween de six dates, dont deux au Fillmore de San Francisco, les 30 et 31 octobre. Au cours de ce dernier show les Cramps jouent pour la 1ère fois You’re Gonna Miss Me, le classique des Spades / 13th Floor Elevators. Le 2 novembre, ils sont au Showbox à Seattle, où sera prise la photo mémorable d'Ivy qu’on peut voir au dos du single (2003) Big Black Witchcraft Rock. Les Cramps donneront deux derniers shows en décembre, le 6 à San Diego et le New Year’s Day à Atlanta.

2000

 avec Sugarpie Jones
 

L’Étrange festival , qui a lieu au cinéma – salle de spectacle Le Rex, à Paris du 23 août au 5 septembre, programme notamment une nuit Cramps.

Pour rester en France, New Rose fête ses 20 ans, avec un LP simple / coffret 4 CD’s  New Rose Story 1980 – 2000.

Même genre de tournée US qu’en 1999, avec sept dates autour d’Halloween, dont au moins une, celle de Vancouver le 5 novembre au cours de laquelle les Cramps joueront à nouveau You’re Gonna Miss Me, mais aussi Elvis Fuckin’ Christ (qu’ils ne joueront pas lors des tournées 2003) et Papa Satan Sang Louie, deux morceaux qui ne sortiront que trois ans plus tard. Je me rappelle avoir passé la nuit à surveiller le téléchargement de ce show soundboard d’un seul tenant sur Napster ou Rapigator, je ne sais plus, une époque où il n’y avait pas encore l’ADSL ni a fortiori la fibre. Du coup, j’ai cinq covers différentes, désignées par des potes avec qui j’ai partagé ce show, en guise de récompense. Ce show a été (en partie) édité sur le boot grec LP (+ 7’’ bonus, si l’on peut dire vu le prix de vente de l’objet) The Creature Of Canada, limité à 125 copies.

Dernier show / jour de l’année à Denver.

L&I photographiés par Johnny Ramone lors d’une partie chez lui / L&I avec Suzie The Floozie (church of the SubGenius)

Exit Harry Drumdini pour un certain temps, celui de se remettre de ses problèmes de… santé. Il est brièvement remplacé par Jen Hanrahan.

2001

 Ivy et sa Buick Riviera

Bryan Gregory meurt le 10 janvier. Malgré des remarques pas toujours obligeantes les uns envers les autres, Ivy rédige une épitaphe très émouvante. En plus d’être belle, guitariste, bassiste, producer, songwriter, top model, …, Ivy sait aussi écrire. Elle a entre autres aussi rédigé les liner notes d’un album de Jimmie Lee Maslon.

De son côté, Philippe Garnier met Bryan G à l’honneur en couverture de son livre Les Coins Coupés.

Le magazine espagnol Popular 1 publie dans son numéro de janvier et le suivant, une interview fleuve et illustrée avec Lux et Ivy à la maison présentant leurs objets favoris. Dix-sept pages au total. Il existe depuis quelques vidéos Lux & Ivy at home disponibles sur Youtube.


En octobre (le 16), les Cramps rééditent, sur leur label vengeance, format LP couleur et CD (avec bonus), avec une cover différente LP / CD pour Stay Sick, les six albums dont ils ont récupéré les droits (il manque les deux 1ers et Flame Job). Il existe aussi un promo sampler compile.

Tous les shows prévus en 2001 ont été annulés, sûrement du fait de manque de bassiste. Les Cramps auraient dû notamment participer au Joey Ramone's 50th B-day Bash, le 19 mai.

2002

 Henry Ford Theatre

En août, les Cramps entrent en studio, avec Scott Chopper Franklin comme nouveau bassiste, pour enregistrer leur futur album – le dernier remonte à 1997. Il sera mixé et masterisé au Earle Mankey ‘s Studio.

Les premiers shows de l’année ont lieu au moment d’Halloween, avec cinq dates californiennes, plus une dans l’Oregon dans la foulée, avec les Lords of Altamont en première partie. Celui de fin d’année a cette fois lieu à LA. Lors de ces concerts, Les Cramps jouent Hang Up des (Fabulous) Wailers et Papa Satan Sang Louie, de leur album à paraître l’année suivante. Les shows du Ventura Theatre et du Key Club sont enregistrés.

Au niveau disques, le magazine Larsen, dans son numéro 19, inclut un EP tribute aux Cramps. Sortie aussi de Born Bad Volume 8, en fait non, c’est juste un CD-r envoyé comme cadeau de Noël par l’amie Maeve, avec notamment des morceaux qui figureront sur les LP Born Bad Vol 7 et Vol 8, l’année suivante.

Patrick Bainée

Commentaires