Nous recherchons des passionné(e)s de cinéma, BD & littérature. Si c'est ton cas, écris-nous à monstres.sacres@yahoo.com, merci d'avance !

THE JUKEEZ INTERVIEW & NEW EP "WHITE LIQUOR" - Préambule pour le nouvel opus

Les Jukeez sont de retour avec leur nouvel EP  "White Liquor" sur Chaputa Records. L'occasion pour LMS d'en apprendre plus sur ce sympathique et talentueux groupe !


Comment vous sentez-vous à quelques jours de la sortie de votre nouvel EP?

Julie : Excitée!! J'ai hâte d'entendre comment nos titres sonneront sur vinyl et surtout de le tenir dans mes mains! J'aime bien le visuel qu'Éric Boitier a fait et l'idée de Chaputa d'offrir des vinyles blancs en référence à "White Liquor"


Oli : Comme un enfant attendant ses cadeaux Noel et un peu anxieux aussi ! C'est valorisant lorsqu'un label te fait confiance et sort ton disque, reste toujours le doute de savoir comment il sera perçu par les gens

Simon: Très excité, nous sommes particulièrement fiers de ces 4 nouvelles chansons très rythmées et aussi de l’aspect visuel de la pochette très réussie par Eric Baconstrip.


Pouvez-vous présenter les membres du groupe et retracer un peu le parcours rock de chacun de vous ?


Julie : Je chante dans ma voiture depuis bien longtemps haha mais bien franchement, je n'aurais jamais pensé être dans un band un jour. Depuis l'adolescence, j'aime aller voir des shows de la scène garage et underground. J'avais une guitare que je gratouillais un peu. Un jour, Oli m'a demandé de faire des back pour Les Envahisseurs ...ensuite jouer du clavier...ensuite de la guitare...
Ça m'a plu et j'ai eu l'idée de former un autre band avec Oli, plus garage primitif...
Et voilà!

Simon: je suis un peu l'alien du groupe, n’ayant pas été un adepte du rock garage particulièrement avant d’intégrer le groupe. Mon parcours rock s’étend autant du britpop au rock progressif en passant par le rockabilly et l’électro rock 😅

Oli : J'ai joué dans quelques groupes dans les années 80,en commençant par la contrebasse en jouant du Jive , ensuite à la basse, du Garage 60s/Rythm'n'blues, puis de longues pauses sans jouer.. .Jusqu'en 2013, à mon arrivée au Québec,.

Quand est-ce-que le groupe s'est formé et comment vous-êtes vous rencontrés ?


Julie: Oli et moi, on s'est rencontré grâce à mon scooter en panne et on ne se quitte plus depuis...
Simon, je l'ai rencontré à une soirée Fuzztown organisée par Oli. J'ai adoré sa façon de parler musique...plaisir avant tout, sans prétention. Quand le projet Jukeez a émergé, je me suis croisé les doigts pour qu'il embarque dans l'aventure avec nous et hop!

Oli: Nous avons commencé les répétitions fin 2017. Comme nous sommes un peu mariés ,Julie et moi, pour nous , la rencontre fut facile.. C'est Julie qui a pensé a Simon pour tenir le Beat.

Simon: A ma connaissance nous avons commencé à jouer ensemble vers la fin 2017. Olivier et Julie ont entendu parlr de moi par nos plusieurs amis en commun. Ils m’ont contacté et on a planifié un essai à leur local de pratique. On peut dire que ça a cliqué!

Quelles sont vos influences principales ?

Julie : Garage 60s, neo garage, soul, blues, jazz et Oli haha qui me fait découvrir plein de trucs à travers tout ça..

Oli : Nous avons commencé ,comme presque tous les groupes , par des covers. Pas mal de Billy Childish, Mummies etc.. Julie voulait quelque chose de primitif. Ensuite, les compos sont arrivées, et ça a donné quelque chose de plus personnel, comme presque tous les groupes , ou pas..

Pouvez-vous nous raconter la signification de Jukeez ? Qui a eu l'idée du nom ?


Julie : Haha Signification: c'est nous et c'est tout! Haha Ça ne veut rien dire de particulier. Ça vient d'une marque de machine à coudre industrielle "Juki" et on a transformé le mot un peu et voilà!
Le takatakatakata, D'une machine à coudre ,c'est percutant.

Oli : Juki étant le surnom de Julie, nous avons viré le I, mis 2 E ,mais il manquait un truc, un zeste de quelque chose, le Z était trouvé pour un patronyme plus ''Garage''.

Être garage au Canada, cela veut dire quoi ? Comment est le circuit rock chez vous ?

Oli : Ca veut dire se sentir un peu seul... Du moins dans le Garage ou Néo Garage qui nous intéresse, celui qui est fait pour danser, ou il y a beaucoup de rock'n'roll dedans, et du Groove , c'est quand même fait pour s'éclater la musique..
Disons qu'ici ce qui prédomine c'est le metal, le punk ''américain'' le gros rock qui tache etc..
Il y a quand même quelques groupes intéressants, pas forcément garage, The Men in Gray Suits (Surf) The Lab Ratz (Psychobilly) ,The Nuns-Cha-Kus (Punk 77) ou même Les Envahisseurs (oups, c'est nous aussi ca . Auto-promo) Mais un des seul a faire du pur Garage 60s ce sont nos potes Les Tryptiques et ils sont bons !!

Votre première sortie fut "Dig The m Crazy Cats", sur Fuzztown Records. Quel est ce label ? comment s'est passé la création de ce CD ?

Oli : Fuzztown est le nom des soirées garage que nous organisons, depuis 2015.La création d'un label etait dans l'air d'abord pour une compilation de groupes d'ici que nous aimons, mais la logistique de distribution , et tout ce qui va avec, plus le split de certains groupes , et la pandémie ont eu raison de cette idée.
Nous avions enregistré quelques titres , chez notre ami Bruno, au départ pour faire un cadeau de Saint Valentin de ma part, à Julie Ah ah ah. mais aussi pour voir ce que nos morceaux pouvaient donner en studio.Quand en 2019, nous avons initié le festival Fuzztown le ''Fuzztival'' ,et que Les Jukeez y jouaient, on s'est dit que ce serait bien d'avoir nos chansons sur un support physique pour faire plein de $ , Ah ah , le cd était moins cher et plus rapide qu'un vinyle à réaliser , et tant qu'à y être le faire sous le nom de Fuzztown Records ! Bien que Fuzztown Records apparaît sur le EP des Dino Farfisa & The Fuzz ,pour une collaboration, Dig Them Crazy Cats reste la seule parution du ''Label'' ,un collector en quelque sorte !!


Une année plus tard vous sortez un split single avec les
Toxenes sur Chaputa Records. Connaissiez-vous ce groupe avant ? Il semblerait que l'expérience avec Chaputa se soit bien passée, car votre nouveau EP sort à nouveau sur ce label. Pouvez-vous nous en raconter la gestation ?


Oli : Les Toxenes sont nos amies ! Nous les connaissons car c'est le tout premier groupe que nous avons fait venir pour la première soirée Fuzztown, elles s'appelaient L'Assassins a l'époque , Montréal fut leur dernier show sous ce nom, Monet et Ariel ont fondées The Toxenes juste après le split, et elles sont revenues faire 2 gigs au Québec.
Les 4 morceaux du EP ont été enregistrés début 2023, pour à la base figurer sur un prochain LP. On les avait gardé sous le coude pour ca, mais comme 2023, a été assez riche en concerts , et avec la préparation de la tournée, et de faire celle-ci , il fut difficile de retourner en studio, ou de composer, le reste de l'album, bien que nous ayions enregistré 2 autres morceaux, ça ne suffisait pas , on a donc envoyer les 4 titres a Chaputa pour voir s' ils étaient disposés à sortir ces titres, soit en single , soit attendre pour un album, ils ont voulu faire un EP. Ce n'est pas plus mal, ça fait un préambule pour le nouvel opus, et ça nous laisse du temps pour l'écriture , à l'heure actuelle, nous avons pas mal tout les titres , mais on ne veut pas se mettre de pression, pour l'enregistrer rapidement, on va les laisser mûrir ,les digérer et ensuite les enregistrer.

Wild Cave Records est le label de "More Fuzz", votre LP sorti en 2022. Vous semblez bien apprécier les labels du sud de l'Europe ;). Comment les avez-vous connus ?
En quoi le nouvel EP est-il différent de ce LP ?



Oli: Pour l'album ''More Fuzz'', c'est Franky ,le boss de Radiolux mais aussi chanteur/guitariste de Lord Diabolik, qui nous a branché avec Rafa de Wild Cave Records.
Nous avons rencontré Esgar, lors de son passage à Montréal, ça tombait bien, nous avions un show pendant qu'il était ici , comme le petit monde ''Garage'' est petit, c'est grâce a Éric Baconstrip (encore lui) que la connexion s'est faite. Notre gig a dû lui plaire apparemment..
Cet EP est un peu différent, surtout au niveau du son ,un peu plus travaillé, les morceaux sont aussi un peu différents de ce qu'on a pu faire pour ''More Fuzz'', on a durci un peu le ton, ce n'est pas un changement radical, mais une évolution .


Avez-vous beaucoup tourné ? Appréciez-vous de le faire ou préférez-vous le travail d'enregistrement ?


Julie : Nous avons fait une tournée en Angleterre l'automne dernier et on veut bien sûr en refaire d'autres.
Perso, j'aime les 2

Simon: Nous n’avons fait qu’une tournée à date, en Angleterre l’automne passé. Par contre, nous nous sommes pas mal promenés au Québec, à Toronto et à New-York. La route est parfois longue mais il est très cool de jouer ailleurs que dans sa ville.

Oli : Beaucoup , non une seule en Angleterre , mais on a joué à New York , Toronto etc.. Ce qui équivaut au même nombre de kilomètre , voir plus, que de tournée en Europe .

C'est cool de voir comment ça se passe ailleurs , là où le public est plus aguerri au Garage, et voir les réactions. Le studio c'est super, de voir les chansons prendre une autre dimension, il y a des choses qu'on peut faire en studio, qui sont plus difficile à mettre en place en répét. Donc les 2 Mon Capitaine !

Avec qui avez-vous eu le plaisir de partager l'affiche et avez-vous appris de ces groupes ?

Julie : J'apprends de tous les shows que je vois et j'adore ça
(Je laisse Oli les nommer )
J'aime particulièrement Martin Savage & the Jiggerz, King Salami, The Jackets, Lord Diabolik, the Beatpack.


Oli: Urban Junior, The Devils, Martin Savage and the JIggerz ,The Fuzillis, The Thanes , The Beatpack ,Lord Diabolik ,pour les plus connus ,mais je ne me souviens pas de tous,et bien sur beaucoup de groupes locaux.
Nous leur avons tout appris!! Ah ah, non, il y a toujours à apprendre de tous les groupes avec qui nous avons joués, et joueront, ce qu'il faut faire, mais surtout ce qu'il ne faut pas faire...

Quels sont vos prochains projets ?

Julie :Tournées, répétitions, compos, vidéos rigolos, shows locaux, aller voir des shows, acheter des disques, s'amuser quoi!

Oli : Nous travaillons sur le prochain album actuellement, en espérant le sortir vers fin septembre , début octobre, on monte un tout nouveau set pour les prochains shows , on bosse sur une tournée pour cet automne.


Merci Les Monstres Sacrés !




Commentaires