Nous recherchons des passionné(e)s de cinéma, BD & littérature. Si c'est ton cas, écris-nous à monstres.sacres@yahoo.com, merci d'avance !

BACK IN THE DAY - THE RAMONES : "Merry Christmas (I Don't Want to Fight Tonight)"


Une chanson de Noël écrite par les Ramones ? Beaucoup de fans ont dû se demander ce qu’il se passait avec eux quand "Merry Christmas (I Don't Want to Fight Tonight)" sortit en 1987.

Le morceau datait de bien plus longtemps. On n’en connait pas vraiment son origine.

Certains pensent que derrière ce morceau se cache une offre de paix du chanteur à Johnny Ramone qui était parti en 1981 avec Linda, la copine de Joey. Peut-être était-ce aussi adressé à Linda elle-même.

Une autre théorie est qu’elle est un message pour Angela, le deuxième grand amour de Joey. Durant une de leurs disputes en 1985, il l’aurait tenue violemment par la gorge. Elle en aurait gardé des bosses sur la tête et le dos comme précisé dans le livre de Mickey Leigh "I Slept with Joey Ramone: A Punk Rock Family Memoir".

Mickey (le petit frère de Joey) en avait enregistré la démo 4 pistes dans l’appartement de son frère au milieu des années 80. Cette version de Joey était plus lente que celle enregistrée par les Ramones, elle est d’ailleurs plus proche d’un morceau des Ronettes que du groupe. Avec la phrase"Why have we been torn apart ?", les paroles sont aussi plus tendres que sur le morceau des Ramones.

Ceux-ci l’ont enregistré au studio Sorcerer Sound en 1987. Jean Beauvoir était à la production et ce fut le premier morceau que Marky, leur nouveau batteur, enregistra avec eux. La passion du départ était partie, laissant place à de la haine entre certains membres du groupe. Le morceau reflétait bien l’ambiance entre eux.

Joey continuait tout de même à essayer de maintenir la flamme. Il avait toujours eu envie d’écrire une chanson de Noël et adorait celle écrite par le groupe Slade. Il insista aussi pour que l’on entende des cloches sur l’enregistrement.

La chanson fut utilisée pour la face B du single « I Wanna Live » qui sortit en novembre cette année-là et n’arriva même pas à entrer dans les charts. Il apparut également sur « Yulesville »un album promo de Noël sorti par Sire/Warner qui avait été inspiré par celui mythique de Phil Spector.

En 1989 sortit à nouveau un single, avec cette fois le titre en Face A. Il était pareillement présent sur l’album "Brain Drain" qui fut le dernier de Dee Dee Ramone avec le groupe.

Depuis, il est apparu sous différentes formes sur de nombreuses compilations et autres albums posthumes et continue à être diffusé chaque fin d’année.

L'Archiviste








Commentaires